Partager la page par email
Ajouter la page à vos favoris
Envoyer l'adresse de la page sur Twitter
Partager la page sur Facebook
Partager
Une question ? Appelez-nous au : 09 52 61 00 59

PhytoMoinsCher .com

La Phytothérapie et Nutrithérapie

de Qualité à Prix Serrés !

Site sécurisé
0
article
0.00 € T.T.C.
Votre panier
Recherche produits Recherche avancée

    Vitamines et Minéraux Infos

    Les nutritionnistes et les médecins insistent de plus en plus sur les réels bénéfices à consommer des aliments riches en vitamines, minéraux et oligo-éléments, pour assurer les multiples fonctions physiologiques qui leur incombent. Ils se trouvent en quantités importantes dans certaines structures de l'organisme telles que les os, les dents, les ongles, mais aussi dans les muscles et le sang.
    Le rôle spécifique de certains minéraux et oligo-éléments reste encore à préciser.

    1 - Les vitamines

    Les vitamines ne fournissent aucune énergie, elles assurent la transformation des lipides et glucides en énergie utilisable par le corps humain. Elles sont indispensables pour assurer la croissance, la reproduction et le bon fonctionnement de l'organisme.

    Chaque vitamine joue un rôle spécifique, aucune ne peut être remplacée par une autre, car toutes différentes dans leur structure.
    On classe les vitamines en deux catégories, les hydrosolubles (solubles dans l'eau) et liposolubles (solubles dans les graisses).

    2 - Les oligo-éléments et les minéraux :

    Corps simples présents dans l'organisme en quantité très réduite, ils sont indispensables à la vie humaine, animale et végétale.
    Les oligo-éléments sont des métaux ou des métalloïdes jouant un rôle précis et essentiel dans tous les processus biologiques.

    Les carences en vitamines, minéraux et oligo-éléments peuvent provoquer des troubles majeurs de la santé. Les carences peuvent être alimentaires : dans le cas d'alimentation insuffisante ou mal équilibrée, ou dans certains cas l'alimentation fourni suffisamment de vitamines et de minéraux, mais ils ne sont pas absorbés convenablement : troubles du transit digestif ou interaction avec certains médicaments.

    Certaines circonstances peuvent également provoquer une carence (par insuffisance) lors d'une grossesse, par certaines maladies ou encore par l'alcoolisme.
    L'abus de certaines vitamines et minéraux peut également être néfaste pour la santé.

    VITAMINES ET MINÉRAUX

    Un grand nombre de personnes prennent des suppléments vitaminiques presque régulièrement. Environ la moitié d'entre elles prennent des vitamines en comprimés chaque jour. Il semble de plus en plus évident que de fortes doses de certaines substances nutritives peuvent ralentir le processus naturel de vieillissement et écarter les risques de maladies cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux, de certains types de cancer et d'autres maladies.

    Il existe parmi les aliments des centaines de composés nutritifs appelés phytochimiques, beaucoup d'entre eux produisant des effets bénéfiques sur la santé. Par exemple, on pense que certaines des substances phytochimiques des légumes diminuent les risques de cancer. Cependant, elles ne sont pas disponibles en suppléments. Ce qui donne à la consommation d'aliments un rôle très important pour le maintien d'une bonne santé.

    Mais de nombreux composés nutritifs se trouvent seulement en très petites quantités dans les aliments que nous mangeons chaque jour. Et certains d'entre eux, comme l'acide folique, sont meilleurs pour la santé lorsqu'ils sont absorbés sous leur forme véritable qu'en suppléments.

    Il est bien connu que les suppléments ont des effets bénéfiques sur la santé parce qu'ils offrent des doses de substances nutritives clés supérieures à celles que l'on trouve dans la nourriture, souvent des quantités que l'on ne pourrait jamais trouver dans la nourriture. Les suppléments sont généralement bons pour la santé, surtout si vous n'en abusez pas, il est vrai que certains suppléments, telles les vitamines A et D, peuvent causer quelques problèmes si vous les prenez en très fortes doses pendant une longue période de temps. Nous parlons de doses extrêmement fortes prises chaque jour pendant un an ou deux, ce sont des quantités qui peuvent être 50 fois supérieures à l'apport quotidien recommandé et consommées sur une période 10 fois plus longue que celle conseillée pour soulager un problème médical spécifique.

    Il existe au moins 13 vitamines et 15 minéraux considérés comme essentiels pour conserver une bonne santé. Les vitamines sont des composants organiques, ce qui signifie qu'elles contiennent du carbone que l'on trouve seulement dans les éléments vivants. Les minéraux sont plus simples, non organiques et on les trouve généralement en petites quantités dans les aliments. Avec les acides gras essentiels et les acides aminés, les vitamines et les minéraux font partie des 50 composés nutritifs essentiels connus dont nous avons besoin pour vivre en bonne santé.

    Quatre de ces vitamines - A, D, E et K - sont liposolubles, ce qui veut dire que les quantités en trop peuvent être stockées dans le corps. Les autres - la vitamine C et les huit vitamines B - sont hydrosolubles, les quantités en trop sont donc simplement évacuées avec l'urine.

    Les minéraux, dont la plupart n'ont été décelés qu'après de nombreuses années de recherche sur les vitamines, sont également groupés en deux catégories : les minéraux majeurs, ou macronutriments, comme le calcium, le magnésium et le potassium, que l'on trouve habituellement en grandes quantités dans les aliments ; et les oligo-éléments, ou micronutriments, comme le chromium, le cuivre, le fer et le zinc qui n'y sont présents qu'en faibles quantités.

    Tous ces composés nutritifs sont vitaux. Qu'ils proviennent de la nourriture ou des suppléments, les vitamines et les minéraux jouent un rôle dans la formation des cellules et dans la santé des os, du système immunitaire et du système nerveux, et de chaque organe du corps. Et même s'ils ne fournissent pas d'énergie - celle-ci vous est fournie par les hydrates de carbone, les protéines et les graisses, ils libèrent l'énergie des aliments afin de votre corps puisse l'utiliser.

    Au premier plan, du moins lorsqu'il s'agit de répondre aux préoccupations actuelles en matière de santé, on trouve les antioxydants : les vitamines C et E et le bêta-carotène (forme de la vitamine A).

    On pense que ces vitamines, prises en doses assez importantes, apportent une protection contre les maladies touchant les personnes de 60 ans : cancer et cataractes, maladies cardiaques et taux de cholestérol élevé.

    De quelle façon ? En stoppant les molécules toxiques appelées radicaux libres. Provoqués par la radiation, la fumée de cigarette, les gaz d'échappement des voitures et d'autres matières polluantes, les radicaux libres s'attaquent aux cellules de notre corps qui sont en bonne santé. Avec le temps, le dommage causé par les radicaux libres peut provoquer le développement du cancer, transformer le cholestérol inoffensif en une plaque épaisse qui bouche les artères, accélérer le processus de vieillissement et, pas conséquent, déclencher les maladies qui s'y rapportent.

    Un groupe de chercheurs affirme que la meilleure défense contre les radicaux libres est de consommer beaucoup de vitamines antioxydantes, qui empêchent les radicaux libres de s'emparer des cellules saines.

    Les antioxydants occupent une très grande place, mais ils ne sont pas les seuls suppléments vitaminiques importants. ''Beaucoup de recherches intéressantes sur les minéraux sont maintenant disponibles'' déclare le docteur Anderson. Et, comme c'est le cas pour les antioxydants, il semble que les effets bénéfiques soient dus aux dosages supérieurs à la quantité que l'on obtient par le seul apport des aliments.

    Le docteur Anderson déclare qu'il a fait des recherches sur le chromium, oligo-élément dont on a démontré qu'il réduisait les facteurs de risques du diabète et des maladies cardio-vasculaires chez certaines personnes. Le chromium augmente le glucose et l'insuline, et diminue le taux de cholestérol et les triglycérides, forme de graisse du sang liée à l'augmentation des maladies cardiaques. Donnez-en à quelqu'un 50 microgrammes, et il ira bien. Mais si vous voulez une protection contre le diabète, vous avez besoin de 400 microgrammes. Et la recherche montre aussi que le cuivre et le magnésium peuvent protéger contre les maladies cardiaques - mais rarement dans des quantités que vous trouvez dans la nourriture -

    D'autres spécialistes disent que le zinc, minéral négligé et sous apprécié, bien connu pour soigner les plaies et la reconstruction des tissus, joue peut-être un plus grand rôle que les antioxydants pour contrer les infections et protéger le système immunitaire. En fait, les pastilles de gluconate de zinc constituent le médicament le plus efficace pour combattre les rhumes ; elles tuent un grand nombre des microbes qui causent le mal de gorge et d'autres symptômes associés à un simple rhume.

    La dose de zinc recommandée est de 15 mg pour les hommes et de 12 mg pour les femmes, mais la plupart des personnes prennent seulement 8 et 10 mg et même moins s'ils sont végétariens. Quelle dose devraient-ils prendre ? Environ 30 mg par jour, davantage s'ils ont un problème spécifique de peau ou autre, déclare le docteur Gangs, pour autant qu'il soit équilibré avec 2 à 3 mg de cuivre. La raison est que le zinc et le cuivre ont un effet néfaste s'ils sont absorbés avec autre chose, une trop grande quantité de l'un peut provoquer une déficience de l'autre, voilà pourquoi ils devraient toujours être donnés ensemble comme suppléments.

    Le sélénium est un minéral qui possède des qualités d'antioxydant qui peut également renforcer le système immunitaire. La recherche démontre qu'il protège contre les maladies cardiaques et le cancer, qu'il soulage les symptômes d'arthrite et peut même améliorer l'humeur. la dose recommandée est de 70 microgrammes pour les hommes et 55 microgrammes pour les femmes. Le docteur Gangs recommande de prendre jusqu'à six fois par jour cette quantité pour obtenir des résultats.

    Du côté des vitamines, la prise de la vitamine B6 devient de plus en plus importante lorsqu'on vieillit. ''Les personnes âgées semblent la métaboliser de façon moins efficace que les personnes plus jeunes'' déclare le docteur Simin Meydani. Cela pourrait mener à une carence en vitamine B6, et une telle carence pourrait éventuellement perturber le système immunitaire.

    Le résultat : quels que soient leur âge, leur sexe, leur style de vie ou leurs habitudes d'exercice, il est généralement bénéfique à la plupart des gens d'ajouter des vitamines et des minéraux à leur régime alimentaire.

    Votre panier